Les salles d’opéra à Montpellier

Montpellier Fountain Statue  - jackmac34 / Pixabay

Bien avant d’être la 7eme commune de France et la 3ème ville de l’axe méditerranéen, Montpellier était déjà réputée pour sa faculté de médecine, son jardin botanique et sa salle d’opéra : l’Opéra Comédie.

Aujourd’hui, notamment sous l’impulsion de son ancien maire Georges Frêche, Montpellier jouit d’un rayonnement international, et les Montpelliérains peuvent profiter de grands événement culturels dans les domaines du cinéma, de la danse mais aussi et surtout de la musique.

La musique classique est particulièrement mise à l’honneur puisque la ville est dotée de deux salles d’opéra et possède son propre orchestre national.

L’opéra Comédie de Montpellier

Situé en plein coeur du centre-ville, dit “l’Ecusson”, l’Opéra Comédie doit son nom à la place sur lequel le bâtiment fut érigé en 1755. A l’origine un petit théâtre, ce dernier périt à la suite de plusieurs incendies successifs. Il cède finalement sa place en 1888 à l’actuel opéra conçu par l’architecte Joseph-Marie Cassien-Bernard (1848 – 1926), élève de Charles Garnier.

 

Voici une chtite vidéo de l’opéra de notre belle Montpellier:

Face à la fontaine des Trois Grâces jouxtant la rue de la Loge, l’Opéra Comédie, comme les théâtres à l’italienne du français de la fin du xixe siècle, s’élève sur 5 niveaux et possède en son sein une grande salle de 1200 sièges et une scène de 440 m2. A l’arrière de l’édifice se trouve la salle Molière accueillant 350 places.

Outre les représentations des plus illustres opus de musique classique interprétées par l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon, l’Opéra Comédie accueille aussi les Internationales de la Guitare et l’Opéra Junior.

En 2012, l’Opéra Comédie fait peau neuve grâce aux travaux de rénovation entrepris par Montpellier Méditerranée Métropole. L’objectif :

  • Devenir une scène lyrique de premier plan 
  • Attirer plus de spectacles internationaux
  • Mettre à disposition des artistes des moyens techniques de qualité

L’opéra Berlioz au Corum

Toujours au coeur de l’Ecusson, au bout de la promenade de l’esplanade Charles-de-Gaulle, se trouve le palais des congrès de Montpellier : le Corum, conçu par l’architecte Claude Vasconi. Sur plus de 6000m2, il abrite trois salles principales :

  • Salle Berlioz (2010 places)
  • Salle Pasteur (745 places)
  • Salle Einstein (318 places)

Avec sa salle Berlioz, le Corum devient en 1990 l’un des deux lieux de résidence de l’orchestre national de Montpellier.

Renommée pour ses propriétés acoustiques la salle Berlioz comporte 2010 places auxquelles lui font face une scène de 20 mètres d’ouverture. Ce second opéra est particulièrement idéal pour l’écoute d’orchestres symphoniques. 

Le Corum, au regard de la polyvalence de son offre et de son nombre de salles, accueille une programmation éclectique de spectacles, concerts, projections, ballets, conférences… qui s’y tiennent chaque année.

Opéra Orchestre national Montpellier

Auparavant coexistaient deux structures : l’association Orchestre national de Montpellier et l’association de gestion des Opéras de Montpellier. En 2001, les deux structures fusionnent pour devenir “L’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie/Pyrénées-Méditerranée”, toujours sous le régime de la loi de 1901.

Elle a pour objectif d’assurer la promotion de l’Opéra de Montpellier et de l’Orchestre national de Montpellier au travers de : “la création, la production, l’organisation, l’exploitation, la gestion, et la formation à Montpellier et sa région, en France et à l’étranger, de toutes activités lyriques, chorégraphiques, symphoniques, phonographiques, radiophoniques, télévisuelles, cinématographiques ou audiovisuelles et toutes autres activités conformes à son objet”.

Montpellier Fountain Statue  - jackmac34 / Pixabay
jackmac34 / Pixabay

Pour mener à bien ces missions, l’association a donc à sa disposition les deux salles de l’Opéra Comédie ainsi que les deux salles du palais des congrès du Corum.

Voir le site : https://www.opera-orchestre-montpellier.fr/ 

crédits photo : photographe montpellier

Egalement nos salutations distinguées à la belle montpelliéraine Inès dont le compte instagram https://www.instagram.com/ines_tiimable/ a tapé dans l’œil du rédacteur de cet article.

Articles recommandés