L’essentiel à savoir sur le projet Contournement Ouest à Montpellier

Le projet de plus de 200 millions d’euros, le Contournement Ouest de Montpellier est une future route à 2×2 voies. Cette dernière passe par un couloir formé par la RD132, la RD132-E2 et la RD612. Elle continue également sur le périmètre des communes de Saint-Jeande-Védas, de Montpellier et de Juvignac.

Pourquoi un projet de Contournement Ouest à Montpellier ?

Le projet de Contournement Ouest de Montpellier (COM) est une pièce maîtresse dans le contournement urbain de l’agglomération de Montpellier. Il comportera deux nouveaux échangeurs et trois dénivellations. Il faut savoir qu'il a été financé par l’Etat, le Conseil Régional Occitanie, le Conseil Départemental de l’Hérault et Montpellier Méditerranée Métropole. Les raisons de son instauration sont multiples :

  • Servir de liaison entre l'A750 et l'A709  ;
  • Favoriser la circulation entre les différentes régions environnantes sur un tronçon précis ;
  • Permettre et maintenir une bonne desserte de la zone urbaine de Montpellier de l’Ouest, jusqu’au réseau armature du contournement urbain routier.

De plus, ce projet permettra de mettre en valeur les divers accès aux transports multimodaux afin de réduire le trafic vers le centre urbain.

Quelles sont les caractéristiques du COM ?

Le Contournement Ouest de Montpellier est caractérisé principalement par :

  • la construction par moyen de récupération possible des routes existantes ;
  • l’intégration à l’ensemble des voies existantes par le biais des bretelles afin de favoriser un accès facile aux divers arrêts et stations ainsi qu’aux zones urbaines ;
  • l’édification de plusieurs murs antibruit végétalisés et la diminution des dimensions des viaducs comparativement au projet initial ;
  • la mise en place de promenades ainsi que des pistes cyclables ;
  • une vitesse maximale de 90 km/h ainsi que des sections à 70 km/h.

Voici donc l'essentiel à savoir sur le projet Contournement Ouest à Montpellier.

Articles recommandés